Un plan d'entraînement pour courir mieux, plus vite, en évitant les blessures...


Découvrez à quoi sert un plan d'entraînement.

1. Quelles opinions circulent sur l'utilité d'un plan d'entraînement ?

Il y a de quoi se poser la question, parce qu’on peut entendre de tout au sujet des programmes d’entraînements. Pour certains c’est une prison inconcevable à « l’esprit de liberté » du coureur, quand pour d’autres c’est un indispensable support sans lequel ils se retrouveraient complètement perdu.

Il suffit de poser la question dans les groupes de coureurs, il est parfois difficile de se faire une opinion tranchée sur le sujet.

Alors essayons d’y voir clair, et de rester le plus rationnel possible sur ce sujet parfois sensible !


2. C'est quoi au juste un plan d'entraînement ?

Le plan d’entraînement est un programme qui va planifier vos entraînements du début de ces derniers jusqu’à vos objectifs. Et voilà LE point essentiel sur lequel nous devons nous arrêter!

Car si vous êtes un coureur de pur plaisirs, sans objectifs précis en ligne de mire, pas de courses en tête, pas de poids à perdre… rien que le plaisir de mettre vos baskets et partir gambader, alors les plans d’entraînements ne sont pas fait pour vous. Continuez vos sorties Running en mode balades, paysages, et découvertes sans cogiter davantage.
À noter, que comme pour ce genre de coureur les notions d’efforts, de vitesses et de performances ne sont pas exclus, il en va de même pour le coureur suivant un plan d’entraînement, concernant les notions de plaisirs, paysages… Rien ne s’exclu réellement!

Le plan d’entraînement trouve donc son utilité principale dans le chemin qui nous mène à la réalisation de nos objectifs (et pour plus d’infos là dessus : Les objectifs Running).
C’est dans une optique de préparation optimale à ces défis, et dans un souci de cadre nécessaire à une progression parfaite, tout en évitant un maximum le risque de fatigue ou de blessure, que le plan d’entraînement s’avère utile.

Pour tous…?

Et bien non!
Vous pouvez très bien vous lancer des défis sans pour autant vous astreindre à suivre un plan d’entraînement. Certains coureurs font toute leur préparation au feeling, en portant plus d’attention à leurs sensations du moment, plutôt qu’à un chemin à suivre. Et cela marche bien pour la plupart d’entre eux d’ailleurs, en tout cas au niveau amateur.

Là où les plans d’entraînements s’avèrent utiles, c’est lorsqu’il trouve son public!
Je m’explique… Nous sommes tous différents, et certaines personnes préfèrent être accompagnés, suivis, cadrés. Là où certains aiment faire selon leurs propres connaissances, d’autres préfèrent suivre des conseils, et glisser comme sur des rails vers la réalisation de leurs objectifs.

Est-ce que c’est mal ? Non bien entendu… Du moins, lorsque le plan d’entraînement est adapté à ce coureur, à ces performances, et à ces objectifs. Qu’il reste évolutif, en fonction des aléas de l’entraînement, de la forme physique, de la météo… Et surtout, que le coureur ne fasse pas que suivre simplement un bout de papier, mais qu’il si intéresse, et qu’il adapte ses entraînements, ou qu’il communique un maximum avec la personne qui lui a créé son plan personnalisé (club, coach, entraîneur…).

Le danger vient surtout de la prolifération des plans d’entraînements disponibles sur internet et dans les magasines, car si  c’est une bonne chose en terme de partage des connaissances, prenez conscience que ces plans manquent cruellement de personnalisation.
Alors soit le coureur fait l’effort de se renseigner, et de comprendre les engrenages qui font tourner son plan d’entraînement, de sorte de pouvoir lui même les adapter si nécessaire.
Soit je vous encourage a être épaulé par des spécialistes dont c’est le métier, pour vous accompagner dans les meilleures conditions.

Un exemple concret de dérive (pris sur un plan internet) :
Séance de 5 x 1000m récup 3min

Pour un coureur de bon niveau, le temps de récupération sera correct.
Mais pour le coureur débutant, avec 3 min de récupération entre chaque 1000m, allez au bout de sa séance peut s’avérer difficile.
Même si chacun d’entre eux à couru à son allure, le temps mis pour faire les 1000m n’est pas du tout le même par nos deux coureurs, donc la fatigue n’est pas la même, et la récupération devrait du coup être adaptée en conséquence.


Plan ou pas plan... Il est d'abord important lorsqu'on s'est fixé des objectifs, de respecter néanmoins ses sensations, de savoir s'écouter, et d'adapter ou de communiquer pour faire évoluer ses entraînements.

Attention donc aux plans tout fait en libres dispositions sur internet et dans les magasines, ils sont une source de connaissances indéniables pour la plupart, mais ils manquent forcément de personnalisation à votre égard.

À vous d’être curieux, de vouloir vous cultiver sur votre pratique, pour devenir votre propre coach. Et dans une optique plus poussée, ou d’approfondissement de votre pratique, le regard et les conseils des professionnels seront toujours du grande aide, n’hésitez pas à poser des questions c’est important sur bien des points.

Alors et vous : Plan ou pas Plan ? Seul ou encadré ?


Brice Bourdarie
Coach sportif professionnel
Fondateur du blog: Mon Coach Mon Sport